Un congé d'adoption de deux semaines dès le 1er janvier 2023
10 octobre 2022

Les personnes actives qui accueillent un enfant de moins de quatre ans en vue de son adoption ont désormais droit à un congé d'adoption de deux semaines indemnisé par le régime des allocations pour perte de gain (APG).

En Suisse, peu d'enfants de moins de quatre ans sont adoptés. En 2020, ils étaient 33. C'est pourquoi les demandes de congé d'adoption sont traitées de manière centralisée par la Caisse fédérale de compensation (CFC) et non, comme c'est habituellement le cas, par la caisse de compensation à laquelle les parents sont affiliés.