Sélectionner une page

Assurance invalidité (AI)

Assurer vos moyens de vie en cas d'invalidité

$

Informations de base

$

Détection et intervention précoces

$

Mesures de réadaptation

$

Indemnités journalières AI

$

Rente AI

$

Autres prestations

Informations de base

En cas d'invalidité, l'assurance-invalidité (AI) garantit les moyens de subsistance des assurés par des mesures d'intégration et des prestations en espèces. L'AI applique le principe de "l'intégration avant la rente", c'est pourquoi les mesures d'intégration sont prises en priorité.

L'AI est financée, entre autres, par les cotisations des assurés et des employeurs.

La demande de prestations de l'AI est déposée auprès de l'office AI du canton de domicile de la personne assurée. Cet office AI est ensuite chargé de déterminer le degré d'invalidité et de procéder au traitement des prestations AI. Si l'assuré est affilié à l'AGRAPI, l'indemnité journalière AI ou la rente AI est calculée et versée par l'AGRAPI. Les dates de paiement mensuel des prestations AI versées par AGRAPI sont indiquées dans le document "Dates de paiement des prestations AI".

Formulaires sur le thème de l'AI

Collection de tous les formulaires de AVS/AI

Détection et intervention précoces

La détection et l'intervention précoces sont des moyens de prévention utilisés par l'assurance-invalidité (AI) pour détecter rapidement les personnes présentant les premiers signes d'une éventuelle invalidité et pour écarter la menace d'une invalidité.

La détection précoce

L'objectif de la détection précoce est de déterminer à un stade précoce si des mesures doivent être prises pour prévenir l'invalidité des personnes dont la capacité de travail est limitée pour des raisons de santé ou qui risquent de voir leurs problèmes de santé devenir chroniques. Si l'office AI constat que l'invalidité est inévitable sans mesures appropriées, il demande à la personne concernée de s'inscrire à l'AI.

Diverses personnes peuvent soumettre une demande d'inscription anticipée. Vous trouverez une liste détaillée et de plus amples informations sur la détection précoce dans le mémento 4.12 "Détection et intervention précoces".

L’intervention précoce

L'intervention précoce vise à aider l'assuré à conserver son emploi actuel ou à s'intégrer dans un autre emploi. La phase d'intervention précoce commence avec le dépôt de la demande d'intégration professionnelle ou de rente de l'AI et vise à lutter contre toute détérioration de l'état de santé.

Plus d'informations

Si vous avez d'autres questions sur l'intervention précoce, veuillez consulter la fiche d'information. Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations, veuillez contacter l'office AI de votre canton de résidence.

Documents sur le thème de la détection et de l'intervention précoces

Mémento 4.12 Détection et intervention précoces
Collection de tous les mémentos de l'AVS/AI

Mesures de réadaptation

Les mesures de réadaptation visent à prévenir, réduire ou éliminer la menace de l'invalidité. Les mesures de réadaptation comprennent des mesures professionnelles, médicales et d'intégration ainsi que la fourniture des moyens auxiliaires. Pendant la période d'intégration, les assurés ont droit à des indemnités journalières et au remboursement des frais de voyage et de soins, en fonction de leur situation.

Mesures médicales

Les mesures médicales sont destinées à améliorer de façon permanente et significative la capacité de gain des enfants et des jeunes adultes avant l'âge de 20 ans ou à prévenir des atteintes significatives à leur capacité de gain. C'est pourquoi l'AI couvre généralement les coûts des mesures telles que les soins médicaux ou des traitements en physiothérapie ou des soins avec des médicaments reconnus qui visent directement l'intégration professionnelle. En outre, l'AI prend en charge les coûts du traitement médical des malformations congénitales, indépendamment du fait que cela puisse conduire à une intégration dans la vie professionnelle ou dans le domaine du travail. Pour de plus amples informations sur les mesures médicales, veuillez consulter le mémento 4.16 "Prestations de l'assurance invalidité (AI) pour les enfants" ci-dessous.

Mesures d'intégration

Les mesures de réadaptation socioprofessionnelle et d'occupation ont pour but de créer les conditions permettant aux assurés dont la capacité de travail est limitée par des facteurs psychologiques, d'être intégrés dans l'économie libre. Vous trouverez de plus amples informations dans le mémento 4.09 " Mesures de réadaptation d’ordre professionnel de l’AI" ci-dessous.

Mesures de réadaptation professionnelle

Les mesures professionnelles ont pour but de soutenir de manière ciblée la personne assurée et l'entreprise dans laquelle elle travaille. Ces mesures comprennent des conseils professionnels, des essais de travail et la prise en charge des coûts de recyclage ou de réinsertion sur le marché du travail. Si vous avez des questions, veuillez consulter le mémento 4.09 "Mesures de réadaptation d’ordre professionnel de l’AI" ci-dessous.

Demande

Le droit à une mesure d'intégration est revendiqué au moyen du formulaire d'inscription ci-dessous auprès de l'office AI du canton de domicile de la personne assurée. Il est conseillé d'introduire la demande auprès de l'office AI compétent le plus tôt possible, car les coûts des mesures d'intégration ne seront pris en charge qu'après réception de la demande.

Plus d'informations

Si vous avez d'autres questions sur les mesures de réadaptation, veuillez consulter les mémentos. Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires, veuillez-vous adresser à l'office AI du canton de résidence de la personne assurée.

Indemnités journalières AI

Les indemnités journalières complètent les mesures de réadaptation de l'AI et sont destinées à assurer la subsistance de la personne assurée et des membres de sa famille pendant la période de la réadaptation.

Droit aux prestations

En principe, un assuré a droit à une indemnité journalière de l'AI s'il est âgé de 18 ans au moins et s'il suit une mesure de réadaptation. Le droit s'éteint au plus tard à la fin du mois au cours duquel naît le droit à une rente de vieillesse.

Les différents types et le montant de l'indemnité journalière

Le montant de l'indemnité journalière de l'AI varie selon que l'on peut percevoir une indemnité journalière grande ou petite.

  • La grande indemnité journalière : Les assurés âgés de 18 ans et plus qui exerçaient une activité lucrative avant la survenance de l'atteinte à la santé reçoivent en général 80% du revenu de l'activité lucrative soumise à l'AVS qu'ils ont réalisé dans leur dernière activité professionnelle avant la survenance de l'atteinte à la santé.
  • Une petite indemnité journalière : Les assurés âgés de 18 ans et plus qui sont en première formation professionnelle ou qui n'ont pas encore atteint l'âge de 20 ans et n'ont pas encore exercé d'activité lucrative reçoivent, en principe, 10% du gain journalier assuré selon la LAA. Les assurés qui auraient déjà terminé leur première formation professionnelle et exercé une activité lucrative s'ils n'avaient pas souffert d'une atteinte à la santé reçoivent en principe 30% du gain journalier assuré selon la LAA.

Toutefois, le montant de cette indemnité de base est plafonné. Les éventuelles prestations pour enfants sont ajoutées à ce montant. Vous trouverez de plus amples informations sur le montant et le calcul de l'indemnité dans le mémento 4.02 "Indemnités journalières AI" ci-dessous.

Demande

Le droit aux indemnités journalières ne doit pas être demandé séparément. L'office AI examine d'office le droit si la personne assurée bénéficie de mesures de réadaptation susceptibles de déclencher des prestations d'indemnités journalières.

Plus d'informations

Si vous avez d'autres questions sur les indemnités journalières AI, veuillez consulter les fiches d'information. Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires, veuillez-vous adresser à l'office AI du canton de résidence de la personne assurée. Si vous avez des doutes sur le calcul et le paiement des indemnités journalières, vous pouvez également nous contacter par e-mail ou par téléphone.

Documents sur le thème des indemnités journalières de l'AI

Mémento 4.02 "Indemnités journalières de l'AI"
Collection de tous les mémentos de l'AVS/AI

Formulaires sur le thème des indemnités journalières IV

Collection de tous les formulaires de AVS/AI

Rente AI

La rente AI est destinée à remplacer le revenu des assurés qui ne peuvent plus travailler ou ne peuvent travailler que partiellement dans leur domaine professionnel en raison d'un problème de santé.

Droit aux prestations

Le droit à une rente AI existe en principe si la capacité de gain ou la capacité de travail de la personne assurée dans son domaine d'activité ne peut être rétablie, maintenue ou améliorée par des mesures d'intégration appropriées.

Évaluation du degré d’invalidité

La méthode d'évaluation du degré d'invalidité varie selon que l'assuré exerce une activité lucrative, une activité non lucrative ou une activité partielle. Le degré d'invalidité est l'un des facteurs déterminants pour le montant de la rente d'invalidité

  • Un degré d'invalidité inférieur à 40 % ne donne pas droit à une rente
  • Un degré d'invalidité de 40-49% donne lieu à un quart de rente
  • Un degré d'invalidité de 50 à 59 % donne droit à une demi-rente
  • Le degré d'invalidité de 60 à 69 % donne lieu à une rente de trois quarts
  • Un degré d'invalidité de 70 % donne droit à une rente complète

Vous trouverez des informations plus détaillées dans le mémento 4.04 "Rentes d'invalidité de l'AI" ci-dessous.

Montant

La rente de l'AI est calculée selon les mêmes principes que la rente de l'AVS. Cela signifie qu'il dépend des "années de cotisation prises en compte" d'une part et du "revenu annuel moyen" d'autre part. Le montant des rentes ordinaires de l'AI correspond à celui des rentes de vieillesse de l'AVS, mais le degré d'invalidité détermine la rente que reçoit la personne.

Demande

Les assurés peuvent trouver le lien vers le formulaire de demande de rente AI ci-dessous, le remplir et l'envoyer à l'office AI de leur canton de résidence. Vous trouverez les adresses ci-dessous dans la rubrique "Contacts des offices AI".

Plus d'informations

Si vous avez d'autres questions sur les rentes AI, veuillez consulter les mémentos. Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires, veuillez contacter l'office AI de votre canton de domicile. Si vous avez des doutes sur le calcul et le paiement des rentes AI, vous pouvez également nous contacter par e-mail ou par téléphone.

Autres prestations

Allocation pour impotent

L'allocation pour impotent a pour but de couvrir les frais supplémentaires liés à l'impotence, tels que les soins, les transports, les moyens auxiliaires et autres, afin que la personne assurée puisse mener une vie indépendante. Vous trouverez de plus amples informations sur l'allocation pour impotent de l'AI dans le mémento 4.13 "Allocation pour impotent de l'AI" ci-dessous.

Contribution d'assistance

La contribution d'assistance a pour but d'aider l'assuré à organiser de manière autonome sa situation en matière de soins afin qu'elle soit mieux adaptée à ses besoins. Une contribution d'assistance n'est versée que si une allocation pour impotent de l'AI est versée et qu'il existe un besoin régulier d'assistance. Pour plus d'informations, veuillez-vous reporter au mémento 4.14 "Contribution d'assistance de l'AI" ci-dessous.

Moyens auxiliaires

Les moyens auxiliaires tels que les appareils auditifs, les fauteuils roulants et les lunettes loupes peuvent aider les assurés à rester employés ou actifs dans leur domaine de travail malgré des limitations physiques ou mentales. Les moyens auxiliaires ou la prise en charge des coûts des moyens auxiliaires sont proposés dans différentes branches de l'assurance sociale. Vous trouverez de plus amples informations sur les moyens auxiliaires de dans le mémento 4.03 "Moyens auxiliaires de l'AI" ci-dessous.

Prestations complémentaires

Les prestations complémentaires sont destinées à assurer le minimum vital si les autres prestations d'assurance sociale ne suffisent pas. Vous trouverez de plus amples informations sur les prestations complémentaires ici.